Avertir le modérateur

- Page 2

  • La Russie veut une doctrine de sécurité alimentaire globale

    La Russie proposera aux pays du G20 de mettre en place une doctrine de sécurité alimentaire globale, a déclaré samedi à Sotchi le vice-ministre russe de l’Agriculture Ilya Chestakov.

    « Notre ministère envisage de proposer à nos collègues d’élaborer une doctrine commune de sécurité alimentaire globale », a fait savoir M. Chestakov.

    Selon lui, la Russie compte présenter cette initiative dans le cadre du premier Forum de réaction rapide (FRR) des pays membres du G20 prévu en octobre prochain et destiné à coordonner la réponse internationale aux menaces de crise alimentaire. L’idée de convoquer un tel forum a été avancée en 2011 par le sommet du G20 à Cannes.

    Toujours d’après le vice-ministre russe, la doctrine en question devrait établir les priorités, refléter les risques et définir les mécanismes de réaction, comme par exemple la mise en place d’une réserve internationale de céréales.

    Source

  • Burger King adopte un black burger

    J’hésite à publier l’innovation de Burger King Japan sur mon blog foodart. Pourtant, la rupture du code couleur des aliments n’est-elle pas motivée en même temps par une recherche esthétique ? Finalement, mon commentaire apparaitra sur mes deux blogs….

    burger,burger king,kuro burger
     
    Burger King  sort au Japon pour son 5ème anniversaire un « back burger ». Ce look est devenu très tendance pour les produits alimentaires. Ce nouveau produit est destiné à éveiller la curiosité du consommateur et est un moyen de l’inciter à changer ses habitudes. Qu’on en juge par sa composition :

    Le Kuro Burger est constitué d’un pain brioché fait à base de charbon de bambou. Ensuite, le steak est assaisonné de paprika. On retrouve ensuite les crudités classiques.

     

    Si la recette est assez simple, la couleur noir peut perturber alors que la couleur des aliments est un facteur essentiel dans notre culture alimentaire. De plus, quelle est la valeur nutritionnelle du charbon de bambou ? Comme tous les produits calcinés, ne présente-t-il pas un risque pour la santé ?

     

  • AFNOR publie un guide sur la responsabilité sociétale en agroalimentaire


    Afnor.jpg18 mois après la publication de la norme ISO 26000 permettant à toute organisation de s’engager en matière de responsabilité sociétale, AFNOR publie un guide dédié au secteur agroalimentaire.

    Le secteur, 1er employeur industriel français avec 500.000 salariés employés par 10.000 entreprises à 97% PME, dispose désormais d’un outil adapté à ses spécificités pour permettre à chaque entreprise d’initier une dynamique en faveur du développement durable

    Face à la multiplication des démarches en matière de responsabilité sociétale, Coop de France et l’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) avaient sollicité AFNOR afin de créer un outil de référence, pédagogique et accessible à tout professionnel du secteur agroalimentaire.

    Le guide AFNOR constitue dorénavant le guide commun de référence pour toutes les entreprises agroalimentaires (collecte, stockage, transformation et/ou expédition-vente de produits agricoles et de denrées alimentaires), ainsi que les entreprises de fourniture d’intrants et de services à destination des agriculteurs. Il prend la place des documents existants tels que la démarche «3D Destination Développement Durable» lancée en Aquitaine en 2005 et le guide d’autodiagnostic de l’ANIA.

    Quel lien avec l’ISO 26000 

    Le guide AC X30 – 030 complète la vision exhaustive proposée par la norme ISO 26000 en concrétisant les enjeux de la responsabilité sociétale pour le secteur agroalimentaire.

    ISO 26000,developpement durable, responsabilite societale
    Les 7 questions centrales de la responsabilité sociétale des entreprises, établies par l’ISO 26000, sont ainsi étudiées une à une :
    - gouvernance,
    - droits de l’Homme,
    - relations et conditions de travail,
    - environnement,
    - loyauté des pratiques,
    - questions relatives aux consommateurs,
    - communauté et développement local. 

    La question de l’environnement permet, par exemple, de formuler des recommandations précises sur l’utilisation durable des ressources (eau, énergie, emballages, matières premières…).

    Sur les questions relatives aux consommateurs, le guide AFNOR met notamment l’accent sur la sécurité des denrées alimentaires et la transparence de l’information délivrée aux consommateurs.

    Les relations avec les producteurs agricoles et l’impact de l’activité sur les territoires constituent en outre des points clés du document. Des exemples de bonnes pratiques responsables illustrent en annexe ces recommandations.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu