Avertir le modérateur

agrofoods

  • Le Cirad et l’INRA unissent leurs forces pour repenser la sécurité alimentaire mondiale

    D’ici la fin du siècle, la sécurité alimentaire restera un défi majeur pour faire face à la croissance démographique, aux changements climatiques, à l’épuisement des ressources naturelles non renouvelables, aux répartitions inéquitables...

    Cirad,recherche, securité alimentaire
    Le Cirad et l’Inra ont décidé d’unir leurs forces pour explorer des pistes innovantes dans le cadre du méta-programme pluriannuel de recherche GloFoodS en lien avec
    l’IRD et les écoles françaises d’agronomie.


    INRALa sécurité alimentaire mondiale constitue un enjeu majeur : nourrir durablement, sainement et équitablement tous les humains, dont le nombre avoisinera les dix milliards à l’horizon 2050.

     


    Selon la définition proposée par la Conférence Mondiale de l’Alimentation de 1996, la sécurité alimentaire repose sur quatre piliers :

    ·                       la disponibilité ( aspect productif et quantitatif) ;

    ·                       l’accès avec la capacité de produire sa propre alimentation ou de l’acheter ;

    ·                       la qualité de l’alimentation, du point de vue nutritionnel, sanitaire, gustatif; socio-culturel ;

    ·                       la régularité des disponibilités, fonction de l’accès à l’alimentation et de sa qualité.

     «La recherche a longtemps privilégié l’aspect de la disponibilité, sous l’angle quantitatif, observe Etienne Hainzelin, co-directeur Cirad du méta-programme.Désormais, il est nécessaire de s’intéresser aux trois autres piliers mais aussi surtout aux relations qui existent entre ces piliers.» Leméta-programme GloFoodSse focalisera donc sur les interfacesentre la sécurité alimentaire et les nombreux autres éléments.

     

    Quatre grandes questions et relations local/global

    ·                       Comment la gouvernance de la sécurité alimentaire affecte-t-elle les pratiques agricoles et l’usage des terres ?

    ·                       En quoi les transitions alimentaires – les façons de consommer - affectent-elles l’équation des besoins alimentaires, les pratiques agricoles et l’usage des terres ?

    ·                       Comment l’évolution des pratiques et des systèmes de la production agricole affecte les transitions alimentaires et l’accès à l’alimentation des ménages ?

    ·                       Comment les pratiques de production agricole interagissent avec l’efficience et la durabilité des procédés agro-alimentaires, en particulier ce qui concerne les pertes et gaspillages ?

     Le Cirad apportera sa connaissance internationale des terrains, de la diversité des contextes, des ménages ou encore des liens entre les petits producteurs du Sud ; l’Inra, avec son expérience française, celle sur les questions de nutrition et de la transformation.

    Il s’agira de s’interroger par exemple sur les liens existant entre le changement des modes de consommation, voire leur impact sur la nutrition et les changements agricoles, ou encore sur les liens existant entre les situations de pauvreté au sein des ménages et les politiques globales sur la sécurité alimentaire.

     

    Le méta-programme s’appuiera notamment sur les études Agrimonde et DuaLine réalisées précédemment ou encore Agrimonde Terra en cours et qui concerne les relations entre sécurité alimentaire et usage des terres. AgroFoodS s’appuie sur une cellule de pilotage de quatorze spécialistes du Cirad et de l’Inra.

     

    Source : CIRAD

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu