Avertir le modérateur

appellation bio

  • Vers une méthode fiable pour détecter les fraudes à l’appellation « BIO » ?

    Jusqu'à présent, la fraude à l’appellation « BIO » des fruits et légumes était essentiellement révélée par des analyses chimiques en laboratoire. Une nouvelle méthode beaucoup plus fiable pour luter contre la fraude.

    Ces analyses chimiques sont pourtant montrées insuffisantes. La méthode la plus fiable à l'heure actuelle est d'examiner les différentes formes d'azote (isotopes), celui-ci étant considéré comme un indicateur de l'utilisation d'engrais.

    Selon une chimiste allemande, Monika Hohmann, spécialisée dans l'agroalimentaire et doctorante à l'université de Würzburg, cette méthode ne permet pas toujours de classer de manière évidente les produits du fait qu'il existe dans l'agriculture biologique certains procédés de fertilisation pour lesquels la composition de l'azote n'est pas différente de celle de l'azote utilisé dans l'agriculture conventionnelle.

    spectroscopie, résonnance magnétique,H NMR, fruits

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans le cadre de ses travaux de recherche réalisés en partenariat avec la faculté de chimie pharmaceutique de l'Université de Würzburg et l'Institut bavarois pour la viticulture et l'horticulture, la chimiste a mis au point une méthode d'analyse alternative basée sur la spectroscopie par résonance magnétique (H NMR) .

    Les premiers essais sur deux variétés de tomates ( "Mecano" et "Tastery" ) produites par quatre maraichers ont mis en évidence de très nettes différences entre les tomates "bio" et celles issues de l'agriculture conventionnelle.

    Monika Hohmann et son équipe souhaitent maintenant analyser d'autres variétés et voir si cette méthode est également applicable à d'autres fruits et légumes.

    Selon ces chercheurs, les résultats observés constituent une première étape dans le développement d'une méthode fiable d'identification des produits "bio". L’enjeu est important pour crédibiliser l’appellation aux yeux du consommateur. En effet, ces aliments sont souvent vendus à un tarif plus élevé que ceux issus d'une agriculture dite "conventionnelle" et certains producteurs et commerçants qualifient leurs produits de "bio" alors qu'en réalité, ils ne le sont pas…

    Source : Journal of Agricultural and Food Chemistry 2014

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu