Avertir le modérateur

cacao

  • La demande du commerce équitable stimule une croissance rapide de l'offre

    fairtrade,commerce équitable,cacao,sucre
    Selon le dernier rapport Monitoring the Scope and Benefits  2012 de Fairtrade International, le nombre d'agriculteurs et de salariés qui bénéficient du commerce équitable a augmenté de 13% entre 2010 et 2011 grâce, en particulier, au soutien de l'industrie agroalimentaire. Quant au nombre de groupements de producteurs, il a augmenté de 10%.

    Les petits exploitants ont déclaré une augmentation de 30% du chiffre d'affaires avec une augmentation de 26% de la prime dans le cadre diu commerce équitable.

    Le cacao et le sucre ont connu une croissance particulièrement forte. Le nombre total de producteurs de sucre du commerce équitable est passé de 17.600 à 37.200 et la prime du commerce équitable reçue par les petits producteurs de cacao a augmenté de 89%. Fairtrade attribue pricipalement cette croissance aux engagements à grande échelle souscrits par les grandes sociétés chocolatières.

    Les ventes du commerce équitable certifié poursuivent leur croissance, comme celles des fabricants de produits alimentaires, de boissons. Globalement, les ventes ont atteint 5 Milliards d’euros en 2011, en hausse de 12% par rapport à l'année précédente.

    L'égalité des sexes et le travail des enfants restent une préoccupation. Dans certaines régions, la discrimination des rôles qui défavorise les femmes est profondément enracinée dans la culture locale, de même que l'absentéisme scolaire pendant la période de la récolte.

    -------------

    Source : http://www.fairtrade.net/fileadmin/user_upload/content/2009/resources/2012-Monitoring_report_web.pdf

  • Les pays qui mangent plus de chocolat ont plus de prix Nobel

    Le CIRAD signale l’article de Martine Perez publié par Le Figaro du 12 octobre qui lui-même commente l’étude publiée la veille par la très sérieuse revue médicale américaine New England Journal of Medecine. Selon cette étude, plus la population d'un pays mange du chocolat, plus ce pays compterait de prix Nobel.

    chocolat,prix nobel,consommation
    L'étude s'appuie sur le constat que les flavonoïdes, puissants antioxydants qu'on trouve en grande quantité dans les fèves de cacao (mais aussi dans le thé vert et dans le vin rouge) améliorent les fonctions mentales. En conséquence, le professeur Franz Messerli (université Columbia à New York), auteur de l'étude, s'est demandé "s'il pouvait y avoir une corrélation entre la consommation de cacao dans un pays et les capacités mentales de ses habitants". Et il a abouti à la conclusion qu' "il y a une corrélation significative surprenante".

    Premier exemple : la Suisse  arrive en tête à la fois en nombre de Nobel et en quantité de chocolat consommé, selon les statistiques de consommation fournies par plusieurs fabricants.

    Le Figaro, qui résume les données de l'étude américaine, signale que le travail de recherche a porté sur 23 pays. Si la Suisse arrive en tête, les Etats-Unis, la France et l'Allemagne sont situés dans la moyenne alors que la Chine, le Japon et le Brésil sont en bas du classement.

    La Suède fait exception : 6,4 kg de chocolat par an et par habitant, soit théoriquement 14 prix Nobel, selon les calculs de Franz Messerli, mais dans la réalité le compte est de 32 prix Nobel. Trois explications :

    - "soit le comité de Stockholm du Nobel favorise ses nationaux", dit l'auteur de l'étude ;

    - "soit les Suédois sont particulièrement sensibles aux effets du chocolat", autre hypothèse du même Franz Messerli ;

    - troisième hypothèse, écrit Le Figaro, mais que l'auteur n'évoque pas,  la corrélation entre chocolat et Nobel est sans lien de causalité et totalement fantaisiste !

    Prudent, le chercheur américain souligne que les données utilisées sont basées sur des moyennes de consommation par pays et que les quantités de chocolat consommées individuellement par des lauréats du Nobel "restent inconnues".

  • Cevital, 1ère entreprise privée algérienne, choisit la Côte d’Ivoire pour sa 1ère implantation à l’étranger

    cevital
    Cevital, leader privé algérien, spécialisé en agroalimentaire, considère l’Afrique de l’Ouest comme une zone économique émergente au fort potentiel de croissance et décide d’y inaugurer sa stratégie d’internationalisation.

    Fondé par M. Issaâd Rebrab en 1998, le groupe privé Cevital a réalisé un chiffre d’affaires de 2,25 milliards de dollars en 2011 (agroalimentaire, automobile, construction et grande distribution).  1ère entreprise agroalimentaire et 3ème tous secteurs confondus d’Algérie, Cevital  regroupe un ensemble d’unités industrielles et de services. Basée sur le port de Bejaia (200 km à l’Est d’Alger), Cevital exploite l'une des plus grandes raffineries de sucre au monde où elle traite de la mélasse importée du Brésil, ainsi qu’une huilerie. Franchisé de Starbucks sur l’Algérie, le groupe envisage de créer 30 cafeterias en ans.

    Le groupe emploie 12.500 salariés dans 17 filiales. Son ambition est de participer à la création de richesses et d’emplois en Algérie, poursuivre la croissance et faire passer le pays du stade d’importateur à celui d’exportateur pour l’ensemble de ses produits.

    Avec une centrale de vente située en Suisse, Cevital exporte ensuite en Europe, au Maghreb, au Moyen-Orient et en Afrique de l’Ouest. Afin de se développer sur le marché européen, CEVITAL s’appuie sur la certification halal délivrée par la Chambre  de commerce et des entreprises de Bruxelles (BECI) pour la margarine, mais aussi pour le sucre !

    Dans une déclaration à la presse le 5 juin après sa rencontre à Abidjan avec le Premier Ministre ivoirien Jeannot Ahoussou-Kouadio, M. Isaad Rebrab a déclaré « Nous avons décidé d'aller à l'international, notamment en Afrique, car nous sommes persuadés que la plus forte croissance au cours des dix prochaines années sera en Afrique ». Il a ajouté par la suite avoir «choisi le Côte d’Ivoire pour en faire notre plate-forme logistique en Afrique de l’Ouest en utilisant le port  de San Pedro», a-t-il estimé. Et d’ajouter : «Jusqu’ici, nous avons toujours réinvesti nos revenus en Algérie, mais nous sommes prêts à cultiver le riz, le sucre et le maïs en Côte d’Ivoire.»

    Le Président de Cevital envisage d’investir 1 milliard de dollars de dollars en Côte d’Ivoire dans les cinq prochaines années et négocie avec le Premier Ministre ivoirien la concession de 300.000 hectares afin d’investir dans la culture du riz et du cacao. Pour commencer, il envisage d’investir 30 à 40 millions de dollars pour la culture du riz, avant d’injecter 200 millions de dollars dans d’autres créneaux d’investissement, notamment dans la construction d’une usine de cacao.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu