Avertir le modérateur

etiquette

  • Une certification halal obligatoire en Indonésie ?

    halal,indonesie,certification,etiquette,loiLe débat sur les produits « halal » n’est pas limité à l’Europe. Il existe depuis huit ans dans le pays qui compte le plus de musulmans au monde : l’Indonésie. Le gouvernement y a déclaré récemment qu'il a accéléré le débat sur un projet de loi qui rendrait obligatoire dans le pays la certification et l’étiquetage « halal » sur tous les produits alimentaires et les boissons, ainsi que sur les produits cosmétiques et pharmaceutiques. La réglementation s'appliquerait également à tous les ingrédients et au matériel utilisé durant la production.

    Les entreprises indonésiennes sont opposées à ce projet. Elles font valoir que la nouvelle règle ferait augmenterait les coûts.

    La loi prévoirait la création d’un nouvel organe de conformité, la « National Halal Products Certification Agency » (Agence nationale de Certification des produits Halal » qui superviserait la conformité des règles de certification, alors qu'une institution religieuse, le Conseil des oulémas indonésiens, fixerait des normes halal.

    Ce projet a été par des parlementaires et non par le gouvernement au pouvoir. Ces parlementaires disent l’avoir proposé pour protéger la majorité musulmane locale à l’égard des produits qui contiennent des ingrédients non halal, comme le porc et l'alcool.

    L'application obligatoire est soutenue par des partis religieux.

    Les entreprises du secteur alimentaire d’Indonésie est contre le projet de loi en l’état. Elles demandent que la certification halal de leurs produits soit optionnelle et non obligatoire.

    Lors d’un exposé oral à la Chambre des représentants, Yusuf Hadi, vice-président de la Indonesian Food and Beverage Association, a demandé aux législateurs de ne pas imposer aux entreprises locales la certification halal. Il leur a rappelé que le pays compte 10% des 240 millions d’indonésiens non-musulmans et qu’il ne faut pas méconnaitre leurs besoins.

    Mr Yusuf a estimé que la nouvelle loi, dans son projet actuel, accablerait les PME. Il a rappelé Certains pourront penser que cette position n’est pas dénuée d’intérêt : les entreprises locales dépensent actuellement, volontairement, entre 26 et 416 US$ 416 par produit pour obtenir des certificats halal auprès du Conseil des oulémas.

    En délibéré depuis 2004, le projet est soutenu par divers mouvements politiques comme le Islamic Prosperous Justice Party alors que le Democratic Party, laïque et libéral veut lui donner une application volontaire.

    La Commission VIII du Parlement chargée des affaires religieuses devrait se prononcer le 26 octobre.

    Source :  www.globalmeatnews.com

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu