Avertir le modérateur

jeux olympiques

  • La paranoïa peut faire craindre l’empoisonnement alimentaire

    Poutine,empoisonnement, alimentaire,litvinenko,russe,KGBLe Daily Mail a publié hier une révélation de Gilles Bragard, créateur en 1977 du «Club des Chefs des Chefs» qui rassemble les cuisiniers des dirigeants politiques des principaux pays : Vladimir Poutine fait tester tous ses plats par des goûteurs qualifiés en sécurité sanitaire avant de manger.

    Le Président russe n’est pas le seul chef d’Etat à se méfier de la nourriture servie lors des voyages. Gilles Bragard révèle par ailleurs que deux agents du FBI goûtaient chacun des plats servis à George Bush lors de ses voyages à Londres.

    Les restaurants londoniens seraient-ils des lieux à risques spécifiques ?
    Les athlètes réunis pour les Jeux Olympiques doivent-ils particulièrement se méfier ?

    Le Président russe, ex-agent du KGB, a peut être ses raisons particulières de se méfier jusqu’à la paranoïa... On se rappelle de l’empoisonnement d’Alexandre Litvinenko, ancien officier du contre-espionnage russe, empoisonné au polonium 210 en novembre 2006. Dans un premier temps, les media avaient dit que cet officier devenu opposant du Président avait été empoisonné lors d’un diner avec un journaliste italien dans un restaurant de sushis à Londres. Après enquête, les autorités britanniques ont établi que l'empoisonnement s'est en réalité produit au bar d'un grand hôtel londonien.

    En fait, les athlètes feront surtout attention, comme ils en ont l’habitude, à respecter les règles de diététique et de besoins nutritionnels en fonction des exigences spécifiques à leur sport.

  • La sécurité alimentaire sera au menu des J.O. de Londres

    logo, JO 2012

    Lors du compte rendu du G8 et du Sommet de l’OTAN qu’il a fait devant la Chambre des Communes, le Premier Ministre britannique Cameron a annoncé qu’il va organiser un événement majeur sur le thème de la sécurité alimentaire pendant les Jeux Olympiques qui se dérouleront cet été à Londres.

    Le Premier Ministre a défendu l’initiative de « Nouvelle Alliance pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition » (New Alliance for Food Security and Nutrition ) lancée par le Président Obama. En partenariat avec plusieurs dizaines d’entreprises privées, cette initiative a l’ambition de sortir 50 millions d’Africains à sortir de la pauvreté dans les dix prochaines années. M. Cameron a ensuite confirmé devant les députés que, contrairement à ce qui a pu être dit, le Royaume-Uni respecte ses engagements d’aides.

    Si les détails de l’événement annoncé sont encore inconnus, il est certain qu’avec leur audience populaire mondiale les Jeux Olympiques sont une opportunité incomparable pour communiquer sur les enjeux de la sécurité alimentaire, condition indispensable à la sécurité civile. Il suffit pour s’en persuader, d’observer la situation actuelle dans le Sahel.

    Certaines organisations de producteurs africains contestent le bien-fondé de l'initiative lancé par Obama, comme d'ailleurs les programmes comme celui d'AGRA auquel s'est associé la Fondation Bill Gates et tous ceux qui impliquent des entreprises. Elles considèrent que la révolution verte africaine ne réussira que si elle est menée par les paysans africains aux-mêmes. Il est certain que rien ne pourra être fait sans eux. Il est dommage que certains s'interdisent tout action en partenariat. L'explosion démographique en Afrique, en particulier dans les grandes agglomérations, impose d'urgence d'y instaurer une véritable sécurité alimentaire.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu