Avertir le modérateur

maladies cardiovasculaires

  • Vers une meilleure compréhension de l’efficacité des bioactifs végétaux alimentaires avec POSITIVe

    Les molécules bioactives qui possèdent des propriétés biologiques potentiellement actives dans un but curatif ou préventif sont très nombreuses dans les matières nutritives, en particulier dans les végétaux.


    De ce fait, dans un régime alimentaire constitué d’aliments variés qui comprend plusieurs nutriments, il est d’autant plus difficile d’évaluer les interactions qu’on ne peut pas utiliser les procédures d’expérimentation utilisées en alimentation animale.

     

    positive,molécules bioactives,interactions,maladies cardiovasculaires,bioactivité,cardiométabolique,diabète de type 2,aliments fonctionnels

    De plus, alors que la sélection des animaux d’élevage entraine une standardisation des individus, force est de constater une grande variabilité des réactions individuelles aux apports de bioactifs végétaux chez l’homme.

     

    De ce fait, la transposition des nombreux résultats prometteurs observés chez l’animal s’est, jusqu’à présent, souvent révélée difficile.

     

    Or, l'augmentation de la consommation d'aliments d’origine végétale, sources riches et exclusives d’une grande diversité de composés bioactifs avec des effets bénéfiques potentiels, est une stratégie importante pour lutter contre les maladies cardiovasculaires et métaboliques chroniques.  

     

    Une meilleure connaissance des facteurs qui contrôlent l’efficacité des bioactifs végétaux permettra d’élaborer de nouvelles stratégies nutritionnelles efficaces pour optimiser les effets bénéfiques associés à la consommation de produits végétaux.

     

    POSITIVe,bioactifsLe projet de recherche européen POSITIVe

     

    L’objectif du projet POSITIVe est de structurer au niveau européen un réseau scientifique multidisciplinaire pour traiter de :

    1) la variabilité interindividuelle dans l'absorption et le métabolisme de ces composés chez l’homme

    2) la variabilité dans la réponse (bioactivité) à l'apport de ces composés en lien avec la santé cardiométabolique

    3) des priorités de recherche pour définir des préconisations nutritionnelles

     

    POSITIVe est financé par le COST (European cooperation in science and technology) dans le cadre du domaine de recherche « Food and agriculture. Animé par les docteurs Christine Morand de l’INRA et Francisco Tomas-Barberan du CEBAS-CSIC espagnol, le réseau implique 50 instituts de recherche et 7 fédérations d'entreprises agroalimentaires de 29 pays. Démarré en décembre 2014, le projet se déroulera jusqu’en décembre 2018.

     

    Tous ces efforts devraient conduire à une meilleure compréhension des effets bénéfiques des composés bioactifs végétaux apportés par l’alimentation pour améliorer la prévention des maladies cardiovasculaires et du diabète de type2, et positionneront ainsi le leadership des chercheurs européens dans ce domaine.
     

    De plus, ces nouvelles connaissances scientifiques permettront d’améliorer les recommandations nutritionnelles avec le développement par l'industrie agroalimentaire de nouveaux aliments fonctionnels particulièrement adaptés à des populations spécifiques.

     

    Source : COST POSITIVe

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu