Avertir le modérateur

pharmacopée

  • Attention aux régimes amaigrissants à base de plantes chinoises !

    Les régimes à base de plantes semblent plus rassurants que les compléments proposés par l’industrie pharmaceutique. Raison de plus de faire confiance à la pharmacopée chinoise traditionnelle qui utilise une large panoplie de plantes.

    On trouve ainsi sur internet des gélules de poudre de racines de Stephania tetranda connues sous le nom chinois  Fanf Ji”. Il est suggéré par le site www.belfastherbs.com d’utiliser une gélule deux à trois fois par jour, tout en alertant les femmes enceintes des risques d’usage.

    Mais certains producteurs de compositions amaigrissantes ont confondu plus ou moins volontairement Stephania tetranda avec Aristolochia fangchi (en chinois « Guang Fang Ji »), une autre plante de la même famille qui contient de l’acide aristolochique.

    Or, cet acide est un véritable poison pour les reins, plus exactement pour le gène TP53 suppresseur de tumeur. Au cours des deux dernières décennies, plus d’une centaine de jeunes femmes belges ayant suivi un régime amaigrissant à base de plantes utilisées en médecine traditionnelle chinoise ont développé une insuffisance rénale, rapidement compliquée, pour la plupart d'entre elles, par l'apparition de tumeurs urothéliales de la vessie.

    UCL.jpgDans une étude publiée dans PLoS ONE, les équipes de l’Université de Louvain viennent de confirmer la responsabilité de l'acide aristolochique dans le développement de ces tumeurs.

    Cette confirmation doit inciter à user avec précaution de la pharmacopée naturelle.

    Source : UCL - Université Catholique de Louvain-la-Neuve

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu