Avertir le modérateur

poison

  • Les chinois lancent une campagne d’inspection sanitaire dans tous les jardins d’enfants et les écoles

    Chine,aliments,inspection sanitaire,écoles,jardins d'enfants,médicaments,tisanes,boissonsLes autorités chinoises de l'éducation et de la santé ont lancé une campagne nationale d'inspection des jardins d'enfants, des écoles primaires et des écoles secondaires pour vérifier si on aurait donné aux élèves des aliments dangereux.

    Le ministère de l'Éducation et la Commission nationale de la santé et de la planification familiale a annoncé le 18 mars que cette inspection se déroulera jusqu'au 10 avril 2014. Elle a été lancée après que certains jardins d'enfants dans le Hubei, le Shaanxi et le Jilin aient illégalement administré des médicaments aux enfants.

    Des jardins d'enfants ont été accusés de donner de la moroxydine aux enfants, un médicament qui combat le virus de la grippe, sans en informer leurs parents. Pour ajouter aux préoccupations, 2 enfants sont morts le 19 mars après avoir ingurgité du poison à rat dans un jardin d'enfants privé, dans la province du Yunnan.

    2 propriétaires de jardins d'enfants à Yichang, province du Hubei, et 5 suspects au Jilin ont été arrêtés.

     

    Les tisanes médicinales sont considérées comme des aliments
     

    À Guangzhou, province du Guangdong, 76 % des 1 601 jardins d'enfants sont financés par des fonds privés, selon le Bureau municipal de l'éducation.

    La question de l'administration de médicaments aux enfants est compliquée du fait que certaines herbes sont classées à la fois comme aliments et comme médicaments.

    Par exemple, des jardins d'enfants de Guangzhou donnent souvent aux enfants des boissons à base de plantes, selon les conditions de la météo. Les herbes sont censées offrir un meilleur équilibre interne de la chimie du corps.

    Ces boissons sont autorisées si les plantes utilisées sont classées à la fois comme aliments et comme médicaments par les autorités sanitaires. Les boissons à base de plantes pour lutter contre la grippe sont également acceptables si elles sont approuvées par les experts et si les parents en sont informés.

    Une fois par mois, les enfants du jardin d'enfants Zhisheng de Guangzhou se voient offrir des boissons à base de plantes, selon le président de l'école, Kang Suying. Les parents sont informés de cette procédure, car elle est inscrite dans le menu des enfants qui est affiché sur le babillard du jardin d'enfants.

    Le travailleur de la santé n'administre d'autres médicaments que si des instructions écrites sont fournies par les parents de l'enfant. Le jardin d'enfants n'accepte pas les suppléments de santé, les boissons à base de plantes ou les médicaments traditionnels chinois provenant des parents, indique M. Kang.

    Dès le 20 mars après-midi, le gouvernement municipal de la ville de Jilin, province du Jilin, avait déjà vérifié 1 057 jardins d'enfants et n'avait trouvé aucune utilisation abusive de médicaments, ont indiqué des responsables.

    Par ailleurs, Wuhan, province du Hubei accueille 203.400 enfants dans 888 jardins d'enfants.  La ville vérifiera 74 jardins d'enfants par jour jusqu'au 4 avril.

     

    Source: french.china.org.cn

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu