Avertir le modérateur

safran

  • Le safran, une épice bénéfique pour la santé mais potentiellement toxique

    safran,épice,anti-oxydant,toxique,Il est produit environ 20 à 50 kg/an de safran en France et 60 tonnes en Iran. Les études de l’effet  du safran sur l’homme montrent son caractère ambivalent de cette épice pour l’homme.

    De même que certains oligo-éléments métalliques (aluminium, argent, arsenic, bismuth, nickel) sont à la fois indispensables à la biologie des organismes vivants mais peuvent s’avérer toxiques en fonction de leur dosage (a fortiori en cas d’allergie), le safran est a de nombreux effets positifs sur la santé humaine alors qu’il peut s’avérer rapidement toxique.

    Le laboratoire des Sciences et Techniques Alimentaires de l’Institut Meurice de Bruxelles vient de publier une synthèse dans la revue IAA-Industries Alimentaires et Agricoles.

    Les multiples intérêts du safran pour la santé humaine

    Outre l’intérêt culinaire de cette épice utilisée en cuisine traditionnelle pour la couleur et les arômes amers particuliers qu’elle apporte, les études réalisées depuis 1998 montrent que plusieurs de ses composés phénoliques et acides ont des propriétés anti-oxydantes qui confirment son intérêt thérapeutique.

    La tradition incitait à l’utiliser pour le traitement de l’insomnie, de l’asthme, des maladies cardiaques, de la flatulence, de l’indigestion, de la goutte et de l’aménorrhée.

    Les études récentes en laboratoire ont montré un intérêt pharmacologique potentiel lié à sa capacité anti-oxydante ou à son implication dans le métabolisme physiologique pour traiter la dépression, la maladie d’Alzheimer, la leishmaniose, les troubles de l’érection, l’obésité et certains cancers.

    Un nutriment potentiellement toxique

    Les études ont montré qu’administré par voie orale à des rats, la dose létale se situerait à l’équivalent de 1 gramme pour l'homme. De ce fait, il est contre-indiqué pour les femmes enceintes.

    Cette épice est également toxique pour le portefeuille...  Il faut en effet 150 000 à 200 000 fleurs –plus exactement 450 à 600.000 stigmates de ces Crocus sativus récoltées manuellement- en automne pour produire un kilo de safran. Celui-ci est vendu environ 2à à 30 000 euros / kg, soit plus de trois fois le prix du caviar.

     

    Source : IAA, mars-avril 2014

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu