Avertir le modérateur

valorisation

  • Danone et Lactalis toujours sur le podium des principaux fabricants mondiaux de produits laitiers derrière Nestlé

    Selon le classement établi par Rabobank Global Dairy, Danone et Lactalis sont les principaux challengers de Nestlé dans le monde des produits laitiers.

    Sur la base du chiffre d’affaires 2013 évalué en milliards d’euros, le classement est le suivant :

    -          Nestlé (CH)                                 21,3

    -          Danone (F)                                 15,2

    -          Lactalis (F)                                 14,6

    -          Fonterra (NZ)                               11,5

    -          Friesland Campina (NL)                11,2

    -          Dairy Farmers of Am. (USA)         11,2

    -          Arla Foods (Dk-S)                         9,4

    -          Saputo (Canada)                           6,6

    -          Dean Foods (USA)                        6,5

    -          Yili (China)                                    5,7

    -          Unilever (Nl-UK)                             5,6

    -          Meiji (J)                                         5,6

    -          DMK (D)                                        5,3

    -          Mengniu (China)                             5,3

    -          Sodiaal (F)                                   5,0

    -          Bongrain (F)                                 4,4

    -          Kraft Foods (USA)                          4,4

    -          Müller (D)                                       3,8

    -          Schreiber Foods (USA)                    3,8

    -          Morinaga Milk Cy (J)                        3,

    L’ordre du classement est inchangé pour les six premiers par rapport à l’année précédente. On note ensuite la progression du canadien Saputo qui prend la place de Dean Foods. Sur un marché de plus en plus impliqué dans le processus de mondialisation, il faut remarquer la progression du chinois Yili qui accède au top 10 en progressant de deux places ainsi que de son homologue Mengniu. Par contre, l’américain Kraft Foods chute de la 9ème à la 16ème place et le japonais Morinaga de la 13ème à la 20ème place, risquant de disparaitre du Top 20…

    Pour les deux autres français du classement, le groupe coopératif Sodiaal régresse d’une place alors que Bongrain progresse de deux.

    Danone champion de la valorisation du lait

     

    lait,produits laitiers,valorisation,Nestle,Danoe,Lactalis,Sodiaal,Bongrain,Yili

    Sur la base du volume de lait transformé, le classement est différent du fait du positionnement marketing des entreprises. Celles qui savent valoriser leurs marques acquièrent en effet un avantage financier. De plus, elles se protègent ainsi relativement mieux des fluctuations des prix sur les «commodities».

    Le champion de la valorisation en US-$/kg de lait est Danone devant les chinois Yili et Mengniu, Lactalis faisant mieux que Nestlé. Ceci ne vaut que pour la comparaison entre les 20 plus grands mondiaux. Il faudrait compter aussi sur des entreprises plus petites mais spécialisées sur un segment à forte valeur comme les laits infantiles. Il est probable que, là encore des chinois comme Synutra que vient s'approvisonner en France pour garantir la qualité de ses produits, seraient dans le haut du classement...

    Le champion de la valorisation en US-$/kg de lait est Danone devant les chinois mongols Yili et Mengniu, Lactalis faisant mieux que Nestlé.

    Mengniu était le leader en 2010 mais la découverte d’aflatoxines dans ses produits en 2012 l’ont handicapé et favorisé ses concurrents, en particulier Bright.

    Sur la base du volume de lait transformé, deux coopératives sont en tête : le groupe américain Dairy Farmers of América est leader devant le néo-zélandais Fonterra.

    Le marché chinois surpassera celui des USA en 2017

    lait,produits laitiers,valorisation,nestle,danoe,lactalis,sodiaal,bongrain,yili,mondialisation

    Le marché mondial des produits laitiers a progressé de 7% entre 2013 et 2014. Le marché brésilien devrait rapidement dépasser le volume des marchés français et allemand. Lianne van den Bos, analyste d’Euromonitor, estime qu’il atteindra 13 milliards US $ dans 5 ans. L’Australie reste le premier pays consommateur par habitant.

    Au vu de la croissance des principaux marchés des produits laitiers observée par Euromonitor International, le volume en US $ du marché chinois devrait doubler d’ici 2019 pour atteindre 70 milliards US $ et dépasser celui du marché américain dès 2017, un atout supplémentaire pour les opérateurs chinois tirés par la demande intérieure !

    Source : Rabobank, Dairy reporter

  • La valorisation des insectes à l’honneur du 19ème concours de la création agroalimentaire

     

    Animée par l’Agropole d’Agen, le 19ème concours national de la création d’entreprises agroalimentaires a récompensé 3 projets innovants en 2012 contre deux habituellement, "tant les candidatures étaient innovantes et sérieuses", a souligné le 24 septembre, Alain Rousset, le président de la région Aquitaine et président du jury.

    innovation,création d'entreprise,insectes
    Une mention spéciale a été attribuée cette année à la société Ynsect, créée par Alexis Angot et Jean-Gabriel Levon, ayant pour but de valoriser les insectes comme source de protéines pour l’homme, mais aussi pour les animaux d’élevage et comme transformateurs de déjections animales.

    "Nous sommes partis d’un rapport de la FAO  expliquant qu’à l’horizon 2050, les besoins en protéines seraient multipliés par deux. Pour répondre à ce défi, une des pistes était de travailler sur la valorisation des insectes" a expliqué Jean-Gabriel Levon, diplômé X-HEC

    Créée en 2011, la société Ynsect emploie aujourd’hui 4 personnes hébergées à l’incubateur d’Agoranov à Paris. Elle est soutenue également par Aquimer, Industries & Agro-Ressources, Nova Green, Valorial, Vitagora, Elle a mis au point différentes techniques d’élevage et de broyage pour exploiter cette nouvelle source de protéines en Europe, dans différentes préparations comme des chips par exemple à base de poudres issus de larves de ténébrion.

    Autre projet récompensé, celui de Cinq degrés ouest. La jeune PME bretonne implantée à Riec-sur-Belon obtient le prix dans la catégorie Développement, avec un processus de décorticage sous pression avant surgélation et conditionnement sous vide des fruits de mer (coquillages et homards) pour conserver les mêmes qualités organoleptiques et microbiologiques que les produits frais.

    Dans la catégorie création, c’est la société Jypaï, à Bourg-en-Bresse, qui a décroché la distinction pour son brevet de fabrication de pâtes à tartes prêtes à garnir pour la restauration, à base de crèmes de riz.

    Les trois lauréats ont notamment reçu un chèque de 10 000 euros et la possibilité d’exposer gratuitement sur un stand dédié lors de l’édition 2014 du Salon International de l'Agroalimentaire (SIAL) à Paris et rencontrez les professionnels de l'alimentaire.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu